Naissance transgenre



Un couple britannique formé d’un « homme » transgenre et de son partenaire non binaire a eu recours au don de sperme d’une « femme » transgenre pour donner naissance il y a 3 mois à un petit garçon. Reuben, 39 ans, était une femme. Il y a 12 ans, elle prit de la testosterone pour masculiniser sa voix, sa pilosité et ses traits, mais a conservé son utérus. Il y a 6 ans, Reuben a éprouvé le besoin de devenir parent et a entamé un traitement pour redevenir fertile. Trois ans plus tard, rencontrant Jay, une femme non-binaire qui a eu recours à une double ablation des seins, le couple se met en quête d’un donneur de sperme via les réseaux sociaux. Une « femme » transgenre, mais toujours capable de produire du sperme, se porte volontaire. Médicalement suivi par un médecin lui-même transgenre, Reuben tombe enceinte après plusieurs tentatives de FIV, et accouche d’un petit garçon. Le Daily Mirror, qui relate cette histoire, salue « la famille la plus moderne du Royaume-Uni ». Mais remettant en cause « le nouveau bréviaire amoureux », le journaliste d’Atlantico Benoît Rayski regrette : « Si c’est ça être moderne, alors autant revenir à l’âge de pierre ».


Sources: 

Causeur / Atlantico, Benoit Rayski (04/01/20)
Daily Mirror, Helen Whitehouse (28/12/19)
New york Post, Rob Bailey Millado (30/12/19)

Photo : Pixabay/Matthias Wewering