Noël Conway, fin de l’histoire : la Cour Suprême britannique lui refuse le suicide assisté



Noel Conway vient de perdre en appel devant la Cour Suprême britannique. Agé de 68 ans, ce britannique est atteint d’une maladie neuronale dégénérative et réclame le suicide assisté[1]. La Cour de justice britannique a refusé sa demande en octobre 2017[2], puis il a perdu son recours devant la Cour d’Appel en juin 2018[3].

 

En outre, les juges de la Cour Suprême ont refusé qu’il fasse appel, jugeant ses chances de gagner « insuffisantes ». Cela signifie que le cas de cet homme ne peut plus aller plus loin.

 

Noël Conway demandait que les juges déclarent la loi interdisant le suicide comme étant en contradiction avec la Convention des Droits de l’Homme. Ceux-ci ont affirmé qu’ils auraient pu faire ce choix, mais compte tenu du « très grand nombre de votes exprimés par les députés il y a trois ans pour rejeter les propositions visant à autoriser l'aide à mourir », ils ont préféré maintenir l’interdiction (cf. Le Royaume-Uni rejette le suicide assisté ).

 


[1] Cf. Un anglais en phase terminale revendique le droit au suicide assisté

[2] Cf. Angleterre : Noël Conway ne pourra pas recourir au suicide assisté

[3] Cf. En Angleterre, Noël Conway n'obtient pas l'autorisation de recourir au suicide assisté


Sources: 

BBC, Fergus Walsh (27/11/2018)