Nouvelle Zélande : le taux d'avortement en 2016 en forte diminution



En Nouvelle Zélande, le taux d’avortement est à son niveau le plus bas depuis 25 ans.

 

En 2016, 12 823 avortements ont été pratiqués soit 332 de moins que l’an passé, des chiffres qui confirment la tendance enregistrée ces dernières années. Parmi les femmes âgées de 20 à 24 ans, le taux d’IVG était de 41 avortements pour 1000 femmes en 2003. En 2016, il est de 21 pour 1000.

 

Pour Jackie Edmond, directeur général du Planning Familial, cette diminution s’explique par le nombre plus important de femmes utilisant des contraceptions réversibles comme les implants et stérilets. Elle pense également que l’accès à l’information et aux services en éducation sexuelle est meilleur[1], et que les femmes choisissent d’attendre plus longtemps avant leur première expérience sexuelle, ce qui a contribué à réduire les grossesses non désirées.

 

Pour le président de Voice for Life, Jacqui de Ruiter le taux pourrait encore baisser si l’adoption recevait plus de soutiens officiels permettant à grand nombre de couples sans enfant cherchant à adopter de réaliser leur projet. 


Sources: 

New Zealand Herald (19/06/2017)