Obèse et au bord du suicide à cause d’un implant contraceptif



Une américaine de 39 ans affirme avoir été au bord du suicide à cause d’un implant contraceptif qui l’a martyrisée et rendue obèse.

 

En 2012, Alana Nesbitt rencontre son médecin pour se faire ligaturer les trompes car, déjà mère de deux enfants, elle ne souhaite plus de nouvelles grossesses. Son médecin lui propose une solution alternative présentée comme «  rapide » et « indolore » et lui pose un implant Essure. Cette méthode contraceptive permanente consiste à insérer un tube dans les trompes de Fallope de la femme. Sans hormone, l'implant n'a pas d'impact sur le cycle menstruel.

 

En choisissant cette méthode, Anna « pensait qu’elle prenait la bonne décision, car elle n’avait qu’un jour de convalescence à prendre au lieu de cinq ». Mais deux ans après avoir reçu cet implant, Anna est saisi de terribles douleurs au ventre, si intenses et fréquentes qu’elle pense même au suicide. Par ailleurs, elle devient obèse. Ce n’est qu’en apprenant dans la presse que d’autres femmes ayant mis en place cet implant avaient connu ces mêmes symptômes, qu’Anna identifie l’origine de son mal. Pour mettre fin à ses douleurs, Anna devra recourir à une hystérectomie (ablation de l’utérus).

 

Essure est un implant contraceptif lancé sur le marché mondial par le laboratoire Bayer en 2002. Au cours des années suivantes, plus de 34 000 femmes à travers le monde se sont plaintes d’effets secondaires. Des cas de migration de l’implant et même de perforation d’organes ont été rapportés (cf. Elle est paralysée du bras gauche à 20 ans suite au retrait de son implant contraceptif ).

 

En aout 2017, le laboratoire Bayer a demandé aux hôpitaux de cesser de l’utiliser. En dépit des nombreuses plaintes contre cet appareil, le laboratoire a soutenu qu’il retirait son produit pour des « raisons commerciales », les femmes préférant d’autres méthodes de stérilisation permanente.

 

Pour aller plus loin :

Implants contraceptifs Essure : l’ouverture d’une enquête pénale réclamée

Arrêt de la commercialisation de l’implant de stérilisation Essure aux Etats-Unis

Les implants médicaux défectueux : un scandale sanitaire mondial

Arrêt de commercialisation des implants de stérilisation Essure en Europe

Essure : une action groupée en justice contre Bayer prévue en septembre


Sources: 

Daily Mail, Stephen Matthew (14/11/2019)