Pays-Bas : comparution d'un médecin accusé d’euthanasie abusive



Un médecin néerlandais, accusé d’avoir pratiqué une euthanasie « sans respecter les règles strictes définies pour un tel processus » et d’avoir « supposé que la dame voulait toujours mourir sans vérifier cela avec elle », a comparu lundi (cf. Aux Pays-Bas, quatre enquêtes judiciaires ouvertes pour de possibles euthanasies criminelles et Aux Pays-Bas, pour la première fois, un médecin poursuivi pour avoir euthanasié une personne atteinte de démence). Agée de 68 ans et aujourd’hui la retraite, elle exerçait à l’époque des faits dans une maison de retraite. Elle aurait « ajouté un sédatif au café de la patiente », puis « demandé à sa famille de la maîtriser lorsqu'elle a commencé à se débattre ».

 

Si elle est reconnu coupable, elle ne sera cependant pas condamné selon le ministère public, car la patiente, atteinte de la maladie d’Alzheimer, avait « demandé dans une déclaration écrite à être euthanasiée plutôt que d'être placée dans une maison de retraite spécialisée ». Elle avait pourtant précisé vouloir être capable de décider du moment de sa mort tant qu'elle avait « encore tous ses esprits ». Selon un médecin spécialisé en soins gériatriques, elle « répondait aux conditions requises pour bénéficier d'une euthanasie ».

 

Selon la porte-parole du parquet, Sanna van der Harg, « le parquet estime toutefois que le médecin aurait dû avoir une discussion plus poussée avec la patiente atteinte de démence » avant de l'euthanasier. « La loi ne donne pas de réponse claire, c'est pourquoi nous demandons maintenant un juge dans cette affaire », a-t-elle ajouté. Le verdict est attendu dans deux semaines.

 

Pour aller plus loin :

Euthanasie aux Pays-Bas: "tuer" ses patients ou "mettre fin à leur vie" ?

Pays-Bas : la loi autorise-t-elle vraiment les euthanasies pour « vie complète » ?

Pionnier de l'euthanasie aux Pays-Bas, un médecin regrette l'extension de cette pratique

Aux Pays-Bas, le nombre d'euthanasie a diminué de 7% en 2018. Baisse réelle ?         

Baisse du nombre d’euthanasies aux Pays-Bas : des médecins "de plus en plus méfiants"

Aux Pays-Bas, une réprimande formelle adressée à un médecin ayant pratiqué l'euthanasie sur une personne démente


Sources: 

AFP (26/08/2019)