Père 17 fois par don de sperme, il intente un procès



Un médecin de l’Oregon qui avait donné son sperme alors qu’il était étudiant en 1989 se retrouve père d’au moins 17 enfants, alors qu’on lui avait promis « que seulement cinq enfants naîtraient » à partir de ses gamètes, « et tous de l’autre côté du pays ».

 

Aujourd’hui, il poursuit l’Université de science et médecine de l’Oregon (Oregon Health & Science University) en justice, car « la plupart, sinon tous, des 17 enfants sont nés dans l’Oregon », et au moins deux de ces enfants ont fréquenté les mêmes écoles, église ou activités que les enfants que le plaignant a eu avec sa femme, sans savoir qu’ils étaient liés.

 

Le plaignant réclame 5,25 millions de dollars suite à la fraude dont il se dit victime et en réparation de la « détresse émotionnelle » dont il souffre depuis qu’il a appris l’existence de ces enfants. Découverte qu’il a faite suite à un test ADN réalisé auprès d’un site de généalogie, après avoir été contacté par deux de ses filles qui recherchaient des informations sur leur père biologique.

 


Sources: 

Washington Times (03/10/2019) - Man sues Oregon clinic over donated sperm used for 17 kids

New York Post (03/10/2019) - Oregon doctor claims sperm was improperly used to father at least 17 kids

CNN (03/10/2019) - A doctor donated sperm 30 years ago. Now he has at least 17 kids, lawsuit alleges