PMA : des femmes ménopausées pourraient accoucher en 2017



La première femme ménopausée pourrait donner naissance à un enfant en 2017. En juillet dernier, des chercheurs grecs de la clinique de fertilité d’Athènes avaient mené un essai clinique sur un groupe de trente femmes ménopausées, âgées entre 46 et 49 ans, désirant avoir un enfant (cf. Grèce : un essai clinique pour restaurer la fertilité de femmes ménopausées). Ils disent aujourd’hui avoir réussi à inverser les effets de la ménopause et à restaurer le cycle menstruel. Ils ont injecté dans les ovaires de ces femmes du plasma riche en plaquettes (PRP), stimulant ainsi les cellules souches ovariennes et la régénération des tissus.

 

Plusieurs autres techniques sont envisagées pour outrepasser les effets de la ménopause, comme le rajeunissement ovarien couplé à la fécondation in vitro (FIV). Pour « rajeunir » les ovaires, les chercheurs échangent les mitochondries des « vieux » ovaires par celles de femmes plus jeunes. Les jeunes mitochondries injectées chez la femme ménopausée pourraient ainsi mieux se diviser, et seraient moins à même de porter des anomalies  génétiques (cf. Ukraine : premiers cas de "FIV à trois parents et Un bébé, trois ADN, trois transgressions).

 

En outre, les scientifiques grecs affirment même pouvoir bientôt extraire des cellules souches d'ovaires pour les modifier en laboratoire et ensuite les implanter chez la femme ménopausée.

 


Sources: 

New Scientist (23/12/2016).