Projet de directive européenne sur les OGM : les Etats membres reprennent les rênes ?



 

 

Aujourd’hui, l’Europe examine, en Conseil des ministres de l’Environnement, un projet de directive européenne sur les OGM. Le texte présenté "assouplit les règles" en donnant le choix à chaque Etat membre d’autoriser ou non sur son territoire la culture d’OGM.Jusque là, si un Etat membre voulait interdire la culture d’une variété transgénique autorisée par l’Union européenne, il devait apporter "de nouvelles preuves scientifiques" démontrant le risque encouru pour la "santé humaine et animale". Avec ce projet de directive, les Etats membres pourront interdire une culture d’OGM pour des motifs plus larges : en raison "des objectifs de politiques agricoles, environnementales, publiques" poursuivis par l’Etat membre ou des "impacts socio-économiques" jugés indésirables. 

Les industriels, tels le groupe américain Monsanto, dénoncent un "retour en arrière".

 

 


Sources: 

Le Figaro (Marc Cherki) 12/06/2014