Quatre parlementaires entrent au Conseil d’orientation de l’Agence de Biomédecine



Début août[1] quatre parlementaires ont été nommés pour trois ans au conseil d'orientation de l'Agence de biomédecine : les députés Xavier Breton (LR, Ain)[2] et Caroline Fiat (LFI, Meurthe-et-Moselle)[3], ainsi que les sénateurs Bernard Jomier (Groupe socialiste, Île-de-France)[4] et Michel Amiel (LREM, Bouches-du-Rhône)[5].



[1] JO du 9 aout

[2] Xavier Breton est par ailleurs président de la mission d’information sur la révision de la loi de bioéthique (cf. Lancement jeudi à l’Assemblée nationale de la mission d’information concernant les révisions de la loi de bioéthique)

[3] Caroline Fiat est auteure d’une proposition de loi visant à légaliser l’euthanasie (cf. Une troisième proposition de loi pour légaliser l’euthanasie ; Euthanasie : débat amorcé sur une proposition de loi à l’Assemblée)

[4] Bernard Jomier s’est engagé en faveur de l’IVG au moment des débats sur le projet de loi santé en 2015 (cf. IVG : Paris en avance sur le Projet de Loi Santé ?)

[5] Michel Amiel a été co-rapporteur de la loi Caleys-Leonetti, et auteur d’une tribune dans le Monde contre l’ « aide médicale à mourir » (cf. Euthanasie : des parlementaires protestent contre "une mort aseptisée et cachée, presque honteuse")

 


Sources: 

Hospimedia (4/09/2018)