Réalité augmentée : une mère coréenne entre virtuellement en contact avec sa fille morte



La chaîne de télévision sud-coréenne MBC a diffusé le 6 février sur Youtube un documentaire réalisé à partir d’une expérience de réalité virtuelle menée entre une mère et sa fille défunte. Une mère a pu « toucher » et « discuter » avec la copie virtuelle de sa fille morte en 2016 d’une maladie incurable à l’âge de 7 ans.

 

Pour organiser cette rencontre, des techniciens « ont reconstitué le visage de la petite et ont enregistré les mouvements d’une jeune fille du même âge pour les transplanter dans un monde virtuel. Ils ont synthétisé le parc que l’enfant et sa famille avaient l’habitude de fréquenter ». Afin d’entrer en contact avec la copie virtuelle de son enfant, « la mère a enfilé un casque de réalité augmentée et des gants haptiques [lui permettant] d’avoir un sentiment de “toucher” ». La « séquence émotion » « commence par la petite fille qui court vers sa mère et après quelques mots (…) lui demande: “Maman, est-ce que tu penses à moi ? ». Plus tard, la fillette « lui demande de lui “tenir” la main » et la mère s’exécute grâce aux gants techniques. Elle pleure. La fillette finit par s’endormir « sa maman à ses côtés, avant de se transformer en papillon et de s’en aller ».

 

De manière similaire, une société japonaise propose d'imprimer en 3D sur un robot le visage d'une personne disparue. « Faut-il y voir un nouveau processus thérapeutique ou un excès dans l’utilisation des nouvelles technologies? » Des interrogations demeurent sur l’impact qu’ « auront ces technologies dans le processus de deuil ».

 

Pour aller plus loin :

Les effets indésirables de la réalité virtuelle

Le transhumanisme, utopie ou réalité ?

La « réalité augmentée » décryptée


Sources: 

Huffington Post, Thibaut Derex (10/12/2020)