Son bébé nait porteur de trisomie 21, elle poursuit le NHS



En Angleterre, une mère poursuit le NHS[1] au motif que des médecins auraient omis de réaliser des tests pendant sa grossesse de dépistage de la trisomie 21 : « Edyta Mordel, 33 ans, insiste sur le fait qu'elle a demandé à ce que les tests soient effectués pendant sa grossesse et a été anéantie d’apprendre la trisomie de son fils après la naissance ». Elle affirme que si elle avait su que son enfant était porteur de trisomie 21, elle aurait avorté. Elle poursuit donc le NHS à la Haute Cour de Londres pour obtenir « une compensation pour les coûts financiers supplémentaires liés aux soins de son fils et pour l’impact sur sa capacité à travailler ».

 

Les avocats du NHS ont affirmé que « les tests avaient été proposés à Mlle Mordel, mais qu’elle les avait déclinés, et qu’elle a "regretté amèrement" sa décision après la naissance d’Aleksander ». Les tests n’ont pas été réalisés et le médecin « a enregistré "la sélection de trisomie 21 est refusée" dans ses notes médicales. » La jeune femme a déclaré à la Haute Cour à propos du dépistage de la trisomie 21 : « J’ai toujours été sûre de la décision et je l’ai toujours voulue. »

 

Au vu du dossier, l'avocat, Michael de Navarro QC, représentant le NHS Hospital Trust, a expliqué que la patiente « avait changé d'avis au cours du mois qui s'est écoulé entre son premier rendez-vous avec la sage-femme et l’échographie suivante ». Selon lui, il est assez courant que les femmes enceintes refusent l’amniocentèse lorsqu'elles apprennent que le risque de fausse couche peut atteindre un sur 50. L’examen ne lui aurait pas été reproposé.

 

Pour aller plus loin :

Comment éviter que des enfants nés handicapés soient stigmatisés comme « préjudice » de leur propre famille ?

 



[1] National Health Service.

 


Sources: 

News 24 (08/07/2019) - Une Mère Poursuit Le NHS POur 200 000 £ Pour Avoir Omis De Faire Des Tests Pour Révéler Le Syndrome De Down De Son Bébé

 

Daily Mail (07/07/2019) - Mother, 33, sues NHS for £200,000 for failing to carry out tests that would have revealed her baby's Down's syndrome and says she would have had an abortion if she had known the truth