Dossiers bioéthique

Don d'organes

Introduction

Ce dossier traite des actualités et des enjeux relatifs aux dons d’organes et de tissus, qu’ils soient prélevés sur des donneurs vivants ou morts. Il aborde principalement les aspects techniques et éthiques des greffes, la définition de la mort, les prélèvements après arrêt cardiaque. Il inclut également les récents enjeux du bioprintnig (la fabrication de tissus et d’organes par imprimantes 3D) et la création d’organes artificiels.

 

Thèmes connexes traités dans d’autres dossiers :

Création d’organes et de tissus à partir de cellules souches -> voir le dossier « Embryon : recherches et alternatives »

Euthanasie -> voir le dossier « Fin de vie ».

 

Ce dossier propose plusieurs outils permettant d’appréhender l’ensemble du sujet :

Les « synthèses de presse quotidiennes » résument les principales informations diffusées dans les médias français mais aussi internationaux.

Les articles « Gènéthique vous informe » proposent des analyses et publient des informations nouvelles.

Le « Coin des experts » contient des interviews ou tribunes d’experts qui apportent des éclairages juridiques, scientifique, médical, philosophique, selon l’expertise de l’auteur.

Synthèses de presse bioéthique

Des poumons endommagés restaurés en les reliant à un porc vivant

15 Juillet 2020

Une équipe multidisciplinaire du centre médical de l'université Vanderbilt (VUMC) et de l'université de Columbia aux Etats-Unis a démontré que des poumons...

Chine : un projet de loi pour stimuler le don d’organes

06 Juillet 2020

En Chine, le Ministère de la santé publie un projet de loi destiné à stimuler le don d’organes. Soumis à l’avis du public jusqu'à fin juillet, ce projet...

Des organes de porc transplantés à des singes en Chine

02 Juillet 2020

Des chirurgiens chinois de l’hôpital de Xi’an, dans le nord-ouest du pays, affirment avoir transplanté des organes de porc à trois macaques : « un...

En Belgique, chacun pourra préciser l'utilisation qui sera faite de son corps après la mort

26 Juin 2020

En Belgique, chaque citoyen est donneur présumé « après son décès à moins de s’y être opposé explicitement de son vivant ». Dans les faits, « ...

Pages