Transplantation de poumons : la FDA autorise un dispositif de conservation des greffons



La FDA[1] valide un dispositif facilitant la sélection des poumons transplantables. Le Xvivo Perfusion System, développé par la société suédoise Xvivo Perfusion Inc., permet de mieux conserver les poumons en attente de transplantation, en leur fournissant de l’oxygène et en y faisant circuler une solution conservatrice. Le poumon ainsi préservé, l’équipe de greffe dispose alors de plus de temps pour procéder à « une évaluation plus approfondie de la fonction pulmonaire ». Actuellement, à peine 15 % des poumons prélevés sont effectivement transplantés, faute de temps pour les observer de façon suffisamment précise.

 

Le dispositif avait reçu une première approbation de la FDA en 2014, qui limitait son utilisation à un maximum de 8000 patients par an. La FDA lève désormais toutes les restrictions, pour une approbation sans réserve.

 

Pour aller plus loin :

Greffe de poumon : une nouvelle technologie pourrait multiplier les greffons disponibles

Conserver les organes pour les traiter, le défi de XOR Labs

La greffe du poumon s'améliore


Sources: 

Medical Press (29/04/2019)