Ukraine : une enfant née par GPA abandonnée en raison de son handicap



Une enfant de trois ans, née par GPA (gestation pour autrui), a été abandonnée par ses parents de substitution, américains, lorsqu’ils ont découvert qu'elle était atteinte d'un handicap physique et mental.

 

Alors qu’elle était encore bébé et très malade, ses parents ont tout d'abord demandé aux médecins en Ukraine d'interrompre son traitement. « Cet ordre n'a pas été suivi ; Bridget a survécu et sa santé a commencé à s'améliorer. » Puis, quand elle a eu deux ans, ses parents ont envoyé une lettre en vue de la faire adopter « mais ce document n'a pas été reconnu par la loi ukrainienne ». L’enfant prénommée Bridget, a passé la majeure partie des trois premières années de sa vie à l'hôpital. Elle vit désormais dans un foyer pour enfants atteints de maladies chroniques, à Zaporizhzhya en Ukraine. 

 

Nikolai Kuleba, le médiateur ukrainien pour les enfants, a affirmé que ce cas « n’est pas un cas isolé ». Actuellement, 10 autres bébés nés par GPA en Ukraine ont été abandonnés par leurs parents étrangers. « Je suppose qu'il existe d’autres cas dont nous ne sommes pas au courant », a-t-il ajouté.


Sources: 

Mercatornet, Xavier Symons (26/08/2019) - Disabled child abandoned in Ukraine shines light on troubled surrogacy industry