Un arrêté confirme les règles de répartitions des greffons



Les modifications en matière de règles de répartition et d’attribution des greffons prélevées sur une personne décédée en vue d’une transplantation d’organes et survenue depuis 1996 sont désormais inscrites dans un arrêté publié le 23 octobre au Journal Officiel. Selon l’ABM, « il s’agit d’une mise à jour », qui inscrit dans la loi les règles définies par cette agence depuis 1996.

 

Ainsi, les quatre échelons de répartition (local, interrégional, national, international) sont remplacés par trois modèles de répartition : « attribution à l'échelon national par un score d'attribution pondéré par la distance entre le site de prélèvement et de greffe ; attribution par échelons géographiques successifs, local, régional, puis national ; et échelon international ».

 

Par ailleurs, « l'arrêté précise les règles concernant l'attribution du greffon en fonction du groupe sanguin ainsi que les règles spécifiques de priorité pour chaque type d'organes, en distinguant désormais les règles pour les greffes cardiaques d'une part, et les greffes pulmonaires et cardiopulmonaires, d'autre part ». Les « scores » mis en place par l’ABM figurent aussi dans le texte (cf. Greffe cardiaque : révision de l’ordre de priorité des receveurs).


Sources: 

Le Quotidien du Médecin, Coline Garré (23/10/2018)