Un enfant reçoit une greffe de foie d'un donneur séropositif



Un enfant de Johannesbourg, en Afrique du Sud, a reçu une greffe de foie venant de sa mère atteinte du Sida. Le garçon était malade, et régulièrement hospitalisé ; son pronostic vital était engagé.

 

Les risques de transmission du sida à l’enfant étant importants, les médecins sont partis du principe qu’il allait le contracter et lui ont directement fait suivre un traitement préventif qui « pourrait avoir empêché la contamination par le VIH ». Cependant, à ce stade, les médecins sont « toujours incapables de déterminer son statut VIH ». Cette incertitude vient du « fait que ce cas est unique, ce qui laisse beaucoup de questions sans réponse ».

 

Neanmoins, les médecins espèrent que cette première opération donnera accès à « un nouveau vivier de donneurs vivants ».

 

 

Voir aussi :

Un donneur d’organes transmet un cancer du sein aux quatre receveurs

Les poumons infectés par l’hépatite C ne seraient plus exclus de la transplantation ?

Greffe de poumon : une nouvelle technologie pourrait multiplier les greffons disponibles


Sources: 

AFP (04/10/2018)