Un médecin allemand à nouveau condamné pour avoir fait la publicité de l’avortement



Jeudi  12 décembre 2019, le tribunal de Giessen a condamné le Docteur Kristina Haenel à une amende de 2500 € pour avoir violé la législation allemande interdisant de faire de la publicité pour l’avortement.

Le médecin avait déjà été condamné en 2017 à une peine de 6000 € pour le même délit. Son site internet mentionnait qu’elle pratiquait des avortements et apportait des détails sur le déroulement de la procédure (cf. Allemagne: la publicité autour de l’avortement en débat).

 

Le Gouvernement allemand ayant assoupli sa législation relative à la publicité pour l’avortement au début de l’année 2019 (cf. Allemagne: Le gouvernement vote l’assouplissement de l’interdiction de publicité sur l’IVG), un jugement rendu en juillet 2019 par le tribunal de Francfort avait annulé la condamnation de 2017 et ordonné un nouveau procès (cf. Allemagne: annulation d'une condamnation pour publicité sur l'avortement).

 

Le Tribunal de Giessen vient de confirmer la culpabilité du médecin car si la nouvelle législation allemande autorise les médecins et hôpitaux qui pratiquent des avortements à le mentionner sur leurs sites, fournir plus de détails s’assimile à de la publicité répréhensible.

 

Le médecin a déclaré faire appel de cette décision.

 

 


Sources: 

The Washington Times (12/12/2019)