Un ressortissant britannique décédé en Egypte est rapatrié sans reins ni cœur



David Humphries, 62 ans, était en vacances en famille à Makadi, une station balnéaire égyptienne quand il a consulté, le 13 septembre dernier, pour des douleurs à la poitrine. Le 18 septembre, il retourne à l’hôpital après une chute et meurt dans la nuit. Une première autopsie est effectuée par les médecins égyptiens, puis le corps de David Humphries est rapatrié par avion le 1er octobre.

 

Les résultats de la première autopsie n’ayant « pas été jugés concluants », la famille demande un second examen post-mortem au cours duquel les médecins britanniques découvrent que le cœur et les reins du défunt ont été prélevés sans aucun consentement.

 

« Nous travaillons avec des avocats en Égypte pour découvrir ce qui s'est passé afin de pouvoir fournir à la famille de David des réponses indispensables » ont déclaré les avocats chargés d’enquêter sur l’affaire.

 

Pour aller plus loin :

En Egypte, nouvelle condamnation pour trafic d'organes

En Egypte, 37 personnes sont lourdement condamnées pour trafic d’organes


Sources: 

BBC (19/10/2018)