USA : le Maine légalise le suicide médicalement assisté



Le Maine devient le huitième état américain à décriminaliser le suicide médicalement assisté. Après l’Oregon en 1997, suivi de la Californie, du Colorado, d’Hawaï[1], du Vermont, de Washington et du New Jersey[2], c’est au tour du Maine de voter une loi autorisant les médecins à prescrire des substances létales aux patients qui en feront la demande. Cette mesure, déjà rejetée sept fois par l’Assemblée législative, et refusée lors d’un référendum, a été adoptée « par un seul vote à la Chambre et une faible majorité au Sénat ». Janet Mills, le gouverneur qui a signé la loi mercredi, avait pourtant affirmé qu’elle n’était « pas convaincue du bien-fondé du projet de loi ». En signant, elle a ajouté qu’elle espérait que cette loi « serait utilisée avec parcimonie ».

 

La loi stipule qu’une administration de dose létale par un médecin à un patient en fin de vie n’entre plus dans la définition du suicide aux yeux de l’Etat, décriminalisant de fait la pratique. Un deuxième avis médical sera exigé, notamment pour déceler d’éventuelles affections pouvant altérer le jugement, comme la dépression. Le patient devra formuler deux demandes orales et une demande écrite. Contraindre un patient à demander le suicide ou falsifier une demande seront criminalisés.

 

 « Le suicide assisté est une politique publique dangereuse qui expose les personnes les plus vulnérables de la société à des risques d'abus, de coercition et d'erreurs », a déclaré Matt Valliere, directeur de Patients Rights Action Fund, un groupe de défense des droits des patients. « Elle fournit aussi aux compagnies d'assurance des incitations perverses pour offrir une mort rapide, plutôt que des soins coûteux et de qualité ».

 

Pour aller plus loin :

Californie : 2/3 des hôpitaux refusent d’appliquer la loi autorisant le suicide médicalement assisté

Aux Etats-Unis, un père de famille en fin de vie s’oppose à l’aide médicale à mourir

La légalisation du suicide assisté "fait des victimes au-delà des malades en phase terminale"

American College of Physicians rend un avis toujours négatif sur le suicide assisté

Etats-Unis : 15 Etats rejettent la légalisation du suicide assisté

 


Sources: 

Washington Times, Marina Villeneuve (12/06/2019) - Maine becomes 8th state to legalize assisted suicide