Vers des pacemakers auto-alimentés implantés à vie ?



Une nouveau modèle de pacemaker décrit dans la revue Nature Communications a été testé avec succès chez le porc. Sa particularité consiste à puiser son énergie dans les battements du cœur : il serait donc implanté « à vie » selon les chercheurs, contrairement aux pacemakers utilisés actuellement, « alimentés par des piles encombrantes » qui ont « une durée de vie limitée impliquant plusieurs interventions pour les remplacer ». Une technique qui pourrait également être utilisée pour d’autres implants comme le stimulateur neuronal, ou pour des objets connectés.

 

Appelé « stimulateur cardiaque symbiotique », ce nouveau modèle a été mis au point par l’équipe des Professeurs Zhou Li (Académie chinoise des Sciences) et Zhong Lin Wang (Académie chinoise et Georgia Institute of Technology, Etats-Unis). Les auteurs le considèrent comme « une version améliorée de stimulateur cardiaque auto-alimenté », qui avait fait ses preuves ces dernières années sur de petits animaux tels que les rats. Toutefois si le cœur de porc a la même taille que celui de l’homme, « certains défis doivent encore être surmontés » pour atteindre des applications cliniques.


Sources: 

AFP (23/04/2019)