GPA : une sélection en fonction du sexe des enfants ?



Une étude américaine s’est intéressée au sexe des enfants nés de GPA. Pour cela, les auteurs de l’étude ont comparé les chiffres de « sex ratio » de 40 couples d’homme ayant eu une GPA à ceux de 55 couples de femmes ayant recouru à une PMA. Les résultats montrent que « 60 % des enfants des couples d’hommes étaient des garçons, et 40% des filles, alors que les enfants nés des femmes étaient à 50,9% des garçons et 49,1% des filles. »  

 

Ce résultat fait écho à l’histoire d’un père seul et de 5 couples d’hommes européens et américains qui ont raconté, dans le cadre de leur GPA, avoir eu recourt au diagnostic préimplantatoire pour une sélection sociale des sexes. Si l’étude n’est pas conclusive, elle « soulève la question de savoir si la sélection des sexes en faveur des garçons a lieu parmi les couples d’hommes qui choisissent la gestation pour autrui ».


Sources: 

BioNews (29/07/2019) - Sex selection by gay men using gestational surrogacy: a troubling trend in queer family-making?