Plan stratégique du Health Data Hub : 4 axes dont un pour « garantir la participation de la société civile »



« Deux mois après sa création officielle » le 1er décembre 2019 (cf. La ministre de la santé lance la France dans la course aux données de santé ; Création de la plateforme Health Data Hub : un accueil réservé), les 4 axes du plan stratégique du Health Data Hub pour la période 2019-2022 viennent d’être dévoilés. Ces axes se déclinent ainsi :

  • « décloisonner le patrimoine de données de santé et améliorer la qualité » ;
  • « renforcer l'usage des données par une offre de service attractive » ;
  • « positionner la France comme un leader dans l'usage des données de santé » ;
  • « garantir la participation de la société civile et promouvoir les usages des données de santé ».

 

Des sujets de procédure et de normalisation donc, mais également la volonté de « comprendre » les attentes de la société civile « pour établir une relation de confiance », et celle de « mettre en place une politique de communication et de diffusion de culture de la donnée de santé ». Parmi les « indicateurs de performance », le « nombre d'utilisateurs actifs de la plateforme » qui devra évoluer « de 40 en 2020, à 100 en 2021 et 150 en 2022 ». Une charte doit également être « élaborée sur les règles d'accès et le modèle économique du hub ».

 

Pour aller plus loin :

La nouvelle Plateforme des données de santé menacée par un conflit d’intérêts

La Certification d’hébergeur de données de santé en France accordée à des sociétés privées : les professionnels de la santé s’inquiètent

LifeLabs : Un canadien sur deux concerné par le vol de données personnelles

Royaume-Uni : des données de santé divulguées aux entreprises du numérique

Le CCNE lance son « Comité pilote d’éthique du numérique »

La HAS publie ses recommandations pour un bon usage du numérique en santé


Sources: 

Hospimedia (31/01/2020)