TreeFrog Therapeutics, une start up bordelaise engagée dans la production industrielle de cellules iPS



La start up TreeFrog Therapeutics, veut « créer à Bordeaux, la plus grande usine de cellules souches [pluripotentes induites] pour traiter des patients dans le monde entier ». Dans cet objectif, TreeFrog a mis au point sa propre technologie pour obtenir des cellules souches pluripotentes induites (iPS) de façon industrielle : « On va encapsuler un petit nombre de cellules dans un milieu qui leur est favorable. Elles sont protégées, des chocs, ou d'autres éléments mécaniques. Elles vont pousser, et au fur et à mesure remplir l'intérieur des capsules, [...] jusqu'à avoir le nombre de cellules nécessaires pour soigner un patient », explique Maxime Feyeux, président de TreeFrog. Protégée par quatre brevets, cette technologie a atteint le stade préclinique, et pourrait être utilisée chez l’homme d’ici trois à cinq ans.

 

Ces cellules iPS sont aujourd’hui produites « au compte-goutte », ce qui se répercute sur leur prix « monstrueux de l’ordre de 10M€ le kilogramme ». TreeFrog Therapeutics, vainqueur du concours national d’innovation i-LAB en 2018, a annoncé en janvier la levée de 600 000€. « Au total nous avons investi 1,2 M€ sur ce projet (...). TreeFrog Therapeutics introduit une innovation radicale. Leur technologie permet déjà de produire 10 fois plus de cellules par opérateur, en divisant les coûts de production par cinq, et ce avec un niveau de qualité complétement inédit », explique un des investisseurs.


Sources: 

France 3 (19/03/2019); La Tribune, Jean-Philippe Déjean (10/01/2019)