Suède : « l’obligation de participer à un avortement ne devrait pas être une condition d’emploi des sages-femmes »



Du 24 au 27 janvier, la Cour d’appel du travail du district de Jönköping en Suède entend le cas de la sage-femme Ellinor Grimmark, qui s’est vu refuser un emploi dans trois cliniques « parce qu’elle ne souhaitait pas assister aux avortements ». En novembre 2015, un tribunal de district l’avait condamnée une première fois estimant que « son droit à la liberté de conscience n’avait pas été violé ».

 

ADF international[1], qui soutient la sage-femme dans sa démarche, a déclaré : « Personne ne devrait être contraint de choisir entre suivre sa conscience et poursuivre sa profession. La Suède est signataire de la Convention Européenne des Droits de l’Homme et devrait prendre au sérieux son obligation de protéger la liberté de conscience de ses citoyens. Les convictions profondes des citoyens devraient être prises en charge par leurs employeurs ». En outre, « l’obligation de participer à un avortement ne devrait pas être une condition d’emploi en tant que sage-femme ; le désir de protéger la vie est la raison première qui conduit de nombreuses sages-femmes et infirmières à entrer dans la profession médicale. Les employeurs doivent respecter ce désir et veiller à préserver les convictions morales de leur personnel ».

 

Le jugement devrait être rendu dans quelques semaines.

 

Par ailleurs, le 18 janvier dernier, le Docteur Katrzyna Jachimowicz, licenciée pour avoir refusé d’insérer des dispositifs intra-utérins, était entendue contre le Conseil Norvégien de Santé. La loi norvégienne confère une clause de conscience aux médecins sur l’avortement, mais une mesure introduite en janvier 2015 leur interdit de refuser de fournir toute méthode de contraception demandée par leurs patients. Le verdict n'est pas encore connu.  

 

Note Gènéthique : Rejet de la clause de conscience pour le personnel médical en Suède

 

 

[1] Alliance defending freedom, alliance consacrée à la défense juridique de la liberté.


Sources: 

BBC (26/01/2017); ADF international (26/01/2017)